Comment enregistrer un casting voix off parfait

Related

Nouvelle récompense pour l’agence Webaxis

L'agence Webaxis vient de décrocher une nouvelle récompense, marquant...

Cardiolife : le spécialiste du défibrillateur

Au sein du monde médical, certaines innovations ont le...

Share

Tout comme les acteurs de cinéma, les comédiens de doublage participent constamment à des appels de casting pour décrocher un emploi de voix-off. Participer à un casting ou à une audition peut être amusant et exaltant… ou épuisant et décourageant, selon la façon dont on voit les choses. Voici les éléments de base pour vous préparer et avoir un impact positif.

L’oreille d’un bon comédien voix-off

Oubliez votre voix pour un moment, concentrez-vous sur votre oreille et sur la manière de l’éduquer, car c’est bien plus important que de faire entendre votre voix comme Morgan Freeman, ce qui est techniquement impossible car chaque voix, comme chaque visage, est unique et non reproductible.

Démonstrations de voix-off de qualité

Avoir de bonnes démonstrations audio n’est que la première étape pour réussir dans ce monde compliqué et compétitif de la voix-off en ligne, où tout va parfois trop vite. Si vous souhaitez devenir un bon comédien voix-off en ligne ou en home studio, vos démos et auditions doivent se distinguer des autres, non seulement par votre voix et votre talent d’interprète, mais aussi par la qualité de vos audios.

Le succès que vous pouvez en obtenir dépendra beaucoup de la qualité de vos démos et de votre capacité à vous qualifier pour de meilleurs emplois en tant que comédien voix-off à l’avenir.

Par conséquent, vous devez investir du temps, de l’argent et du cœur pour obtenir une bonne qualité audio sur vos enregistrements qui vous rendront compétitif. Et il existe des centaines de facteurs qui détermineront cette qualité, en dehors de votre humeur au moment de l’enregistrement.

Contrôle de la qualité

Utilisez toujours un casque ou des écouteurs de bonne qualité, de grande taille, dont le son est bon et qui n’émettent pas ou peu de bruit à l’extérieur. Faites attention au niveau de volume des écouteurs car il peut ruiner un bon enregistrement vocal synchronisé d’une vidéo. Lorsque vous enregistrez et vérifiez le travail que vous envoyez à un casting voix off ou à des auditions de voix, cela vous permettra de repérer des fautes ou des erreurs qui ne sont pas nécessairement audibles comme:

– Un mauvais montage

– Une perte de rythme et changements de voix désagréables

– Une respiration bruyante hors contexte

– Un bruit externe ou interne

Problèmes éventuels de qualité

– Les niveaux

Des niveaux trop bas ou trop élevés compromettront toujours votre audition. Apprenez à contrôler la distance avec le microphone. L’écoute avec un casque vous permettra de détecter à quel point votre enregistrement est faible ou élevé.

Contrôlez la distance selon que votre performance nécessite plus ou moins de voix. Rapprochez-vous du micro avec une production vocale moindre pour donner plus de chaleur et de proximité et vous vous éloignerez lorsque la performance est plus intense ou doit être criée.

– L’acoustique

C’est le son de l’espace dans lequel vous enregistrez. Le son doit être très sec. Une mauvaise acoustique donnera à votre voix-off un aspect non professionnel.

Vous ne pouvez pas donner l’impression d’enregistrer dans une salle de bain ou un garage. Préparez votre espace de manière à ce qu’il n’y ait pas de surfaces planes sur les côtés, au-dessus ou au-dessous de vous.

Les absorbeurs de sons mous et spongieux sont peu coûteux et vous aideront à améliorer votre son afin qu’il ne rebondisse pas sur les surfaces plates. Placez-les sur les plafonds, les murs et même près de vous pour qu’ils fassent leur travail d’absorption des échos et des réverbérations.

– Les défauts de performance

Les fautes de prononciation, les clips, les sifflements, les respirations bruyantes, les bruits de bouche, de vêtements ou d’estomac, si vous parlez trop doucement ou si vous criez, vos voisins qui s’agitent…

Assurez-vous d’avoir un bon anti-pop pour atténuer ces problèmes. Des problèmes qui ne seront détectés que par une écoute active avec des écouteurs. Une petite astuce pour éviter les « inévitables » pops et clics consiste à changer l’angle du visage et à s’éloigner un peu du microphone, et à hydrater constamment la gorge pour atténuer les bruits de la bouche.

– Le bruit externe

C’est peut-être le problème le plus difficile à maîtriser. Idéalement un endroit isolé de l’environnement, à la campagne, un sous-sol… Il s’agit de tout bruit ambiant, en dehors des bruits naturels de votre bouche, de votre nez ou de votre estomac. Vous êtes également confrontés aux bruits d’ordinateurs, aux aboiements, aux motos, aux ascenseurs, aux voitures, aux machines à laver, aux chantiers de construction, aux camions, etc.

Conclusion

Enfin, soyez toujours attentif à ce que demande le client et avant de commencer le montage, écoutez à un bon volume et réécoutez votre travail avant de l’envoyer pour voir où vous pouvez l’améliorer. Détecter s’il y a un quelconque bruit ou une erreur. Essayez de répéter s’il y a du bruit ou même de livrer plusieurs prises de la même phrase, courte et percutante.

spot_img