Qu’est-ce qui provoque la chute des cheveux ?

Related

Les feux d’artifice : un spectacle lumineux qui illumine nos cieux

Les feux d'artifice, ces fascinantes pyrotechnies, ont capturé l'imagination...

Le CBD, un composant de plus en plus populaire : bienfaits et cadre légal

Le cannabidiol, plus communément appelé CBD, est un composé...

Nouvelle récompense pour l’agence Webaxis

L'agence Webaxis vient de décrocher une nouvelle récompense, marquant...

Share

La chute des cheveux est un phénomène physiologique tout à faire normal. Cependant, elle devient inquiétante quand la quantité de cheveux perdue est importante ou quand les cheveux deviennent de plus en plus fins. Qu’est-ce qui peut alors déclencher une perte de cheveux pathologique ? Élément de réponse.

Les causes de la chute de cheveux anormale

En dehors de la chute normale des cheveux, d’autres causes sont à l’origine de la chute de vos cheveux. Dans tous les cas, le Centre Clauderer spécialisé dans la chute des cheveux depuis 50 ans est reconnu pour vous assurer un traitement personnalisé et efficace. Voici donc les causes qui peuvent être associées à vos chutes de cheveux anormales.

Chutes de cheveux à l’automne

À l’automne, vous pouvez rencontrer des chutes de cheveux saisonnières, qui peuvent passer inaperçues chez certains et seront très remarquées chez d’autres. Ces chutes de cheveux sont connues pour s’arrêter toutes seules au bout de quelques semaines. Toutefois, si elles persistent au-delà de six semaines, il ne s’agit plus d’une chute saisonnière et cela devrait donc vous inquiéter. Faites donc un diagnostic afin de chercher la véritable cause.

Chutes de cheveux dues aux carences

Certaines carences sont également à la base de la perte des cheveux. Il s’agit surtout des carences en fer ou du dérèglement de la thyroïde. Dans ces cas, la chute des cheveux s’observe progressivement dans le temps et cela rend faible votre chevelure si ce n’est pas traité.

Chutes de cheveux réactionnelles

Elles surviennent à la suite d’un stress important, d’une dépression, d’une perte de poids rapide ou d’une fatigue intense. Ces pertes de cheveux importantes s’arrêtent normalement en quelques semaines. Dans le cas contraire, si elles perdurent, il faut chercher la présence d’un autre facteur plus profond.

Chutes de cheveux dues aux traitements médicamenteux

Il arrive que vous fassiez face à une perte importante, voire totale, de vos cheveux, à la suite d’un traitement médical. C’est le cas de la chimiothérapie. Toutefois, vos cheveux repoussent naturellement à la fin de votre traitement, mais vous pouvez aussi choisir d’intervenir pour une pousse plus rapide et forte.

Chutes de cheveux dues à la maternité

Connue sous le nom scientifique « chute post-partum », la perte des cheveux après l’accouchement est un phénomène normal qui concerne environ la moitié des femmes. Nous savons tous que pendant la grossesse, le taux d’œstrogène est élevé et baisse à l’accouchement. Cette chute brutale d’hormone affecte aussi le cycle capillaire en provoquant la perte des cheveux. En temps normal, tout cela rentre dans l’ordre après quelques mois. Sinon, il y a en dessous d’autres facteurs androgénétiques.

Les chutes de cheveux androgénétiques

L’androgénétique est la réceptivité excessive et génétique du cuir chevelu aux hormones androgènes. Ce phénomène est présent chez plus de 95 % des hommes et 90 % des femmes.

Par ailleurs, la perte des cheveux chez un enfant est une pathologie qu’il faut diagnostiquer très tôt. En revanche, ces pertes de cheveux chez l’adolescent sont souvent d’origine androgénétique.

spot_img