La conception des e-liquides : l’exemple d’Alfaliquid

Related

Nouvelle récompense pour l’agence Webaxis

L'agence Webaxis vient de décrocher une nouvelle récompense, marquant...

Cardiolife : le spécialiste du défibrillateur

Au sein du monde médical, certaines innovations ont le...

Share

Depuis quelques années, de plus en plus de consommateurs de cigarettes traditionnelles se tournent vers la cigarette électronique afin de diminuer, voire d’arrêter totalement de fumer. Les e-liquides sont au cœur de la fabrication de ces e-cigarettes. Conception des arômes, dosage en nicotine, respect des normes européennes de sécurité : Vapoter.fr vous dit tout sur les e-liquides à travers l’exemple d’Alfaliquid, l’un des plus grands liquidiers français.

La création d’un fabricant leader du secteur

À l’origine d’Alfaliquid, on retrouve la société Gaïatrend, créée en Moselle par Didier et Danielle Martzel. Leur objectif était de trouver une solution pour aider leurs deux fils, Xavier et Olivier, à arrêter de fumer du tabac. Didier Martzel dépose alors, en 2006, un brevet pour sa cigarette électronique “Alfacig”. L’entreprise naît deux ans plus tard, dans le but de commercialiser ce nouveau modèle d’e-cigarette. Au fil du temps, une autre problématique s’est imposée : celle de l’e-liquide. En effet, à l’époque, la plupart des e-liquides étaient fabriqués en Chine. Dans un souci de qualité et d’éthique, la famille Martzel s’est alors lancée dans la conception de ses propres e-liquides, 100% made in France.

En 2009, Olivier Martzel rejoint l’aventure, un an avant le lancement de la marque Alfaliquid. Puis, en 2011, son frère intègre également l’entreprise familiale, fort de ses récentes études d’aromatique. Aujourd’hui, la société consacre l’intégralité de son activité à la conception d’e-liquides, sous ses marques Alfaliquid et Vaponaute. Devenu l’un des plus grands liquidiers du marché français, le groupe propose actuellement plus de 200 arômes différents.

Un processus de fabrication structuré

La sécurité des consommateurs est au cœur du processus de fabrication des e-liquides Alfaliquid. L’intégralité de la chaîne de production est scrupuleusement contrôlée, notamment grâce à des tâches réalisées en interne. En effet, toutes les étapes sont gérées au sein de leur site d’une surface de plus de 10 000 m² : réception des matières premières, préparation, mélange, enflaconnage, conditionnement et, enfin, expédition.

En France, un e-liquide doit présenter un taux de nicotine de 20 mg/ml maximum. Un dosage défini par la loi et vérifié par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Par ailleurs, les produits Alfaliquid bénéficient de la certification e-liquide Afnor, qui valide leur qualité et leur sécurité. Afin d’aller encore plus loin, l’entreprise travaille actuellement sur l’obtention de la certification ISO 9001, qui renforce l’engagement sur la qualité des produits.

Pourquoi la vape est-elle un soutien pour les fumeurs ?

En France, on compte aujourd’hui plus de 15 millions de fumeurs, parmi lesquels près de 6 personnes sur 10 désirent arrêter (d’après une estimation du Baromètre de Santé publique France réalisée en 2021). Chez Vapoter.fr, nous sommes convaincus que l’usage de la cigarette électronique permet de diminuer progressivement la consommation de nicotine. Grâce à des taux de nicotine réduits et des saveurs variées – de la noisette grillée au chewing-gum menthe, en passant par le cocktail de fruits rouges, la vape contribue à détourner les fumeurs de leur addiction. Vapoter.fr soutient donc le travail des liquidiers comme Alfaliquid, soucieux de proposer des produits qualitatifs et respectueux de la santé des consommateurs.

spot_img