août 2, 2021

Policiers brûlés à Viry-Châtillon en 2016 : un juge d’instruction désigné pour examiner les accusations de falsification de l’enquête

1 min read

Le parquet de Créteil a ouvert jeudi une information judiciaire contre X pour « faux en écriture publique », « escroquerie au jugement »et « violences volontaires », le tout par « personne dépositaire de l’autorité publique ».

Un juge d’instruction de Créteil a été désigné pour examiner les accusations de falsification de l’enquête sur l’attaque contre des policiers brûlés à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016, a annoncé le parquet, jeudi 15 juillet.

Le parquet de Créteil a ouvert jeudi une information judiciaire contre X pour « faux en écriture publique », « escroquerie au jugement » et « violences volontaires », le tout par « personne dépositaire de l’autorité publique ». Ces qualifications reprennent celles visées par quatre plaintes qui ont été déposées par la défense de plusieurs jeunes, accusant les enquêteurs de la sûreté départementale de l’Essonne d’avoir falsifié l’enquête pour les impliquer à tort dans l’attaque.

Le 18 avril dernier, au terme de six semaines de procès en appel à huis clos, la cour d’assises des mineurs de Paris a déclaré cinq des 13 accusés coupables de tentative de meurtre sur des policiers. Trois d’entre eux, condamnés à 18 ans de réclusion, se sont pourvus en cassation. Deux autres accusés ont été condamnés respectivement à 6 et 8 ans de réclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.