Présidentielles américaines : Hillary Clinton victorieuse des primaires et soutenue par Obama

Hillary Clinton et Barack Obama. Image d'archive.
[:fr]

C’est la première fois dans l’Histoire des États-Unis qu’une femme est officiellement soutenue dans une élection présidentielle par un grand parti : Hillary Clinton a obtenu mercredi dernier, dans les faits, l’investiture démocrate. Le lendemain, Barack Obama annonçait son soutien à la candidate.

« Cette victoire appartient à toutes les générations de femmes »

De la Californie au New Jersey, Hillary Clinton a raflé la majorité voix dans le cadre du « super Tuesday » (« super mardi »), pour ces dernières primaires à l’investiture du Parti Démocrate dans la course à la Maison Blanche.

Au New Jersey, la victoire est nette : 63,3 % des suffrages. Elle a aussi remporté la Californie (56%), un État symbolique car le plus peuplé, ainsi que le Dakota du Sud (51,1%), et le Nouveau-Mexique (52,3%). Si son rival, Bernie Sanders, a quant à lui gagné en Dakota du Nord et dans le Montana, cela ne suffit pas à rattraper son retard en nombre de délégués le soutenant, dessinant une majorité très claire pour Hillary Clinton.

En s’appuyant sur ce soutien de plus en plus incontestable de son parti envers elle, c’est donc dans un discours à New York qu’elle exprime sa joie, tout en revendiquant alors la victoire aux primaires :

« C’est la première fois dans l’histoire de notre pays qu’une femme est investie par l’un des grands partis. Cette victoire appartient à toutes les générations de femmes qui se sont battues et qui ont fait des sacrifices pour rendre ce moment possible »

La candidate s’est également fendue d’un tweet : « A toutes les petites filles qui ont de grands rêves : oui, vous pouvez devenir tout ce que vous voulez – même présidente. Cette soirée est pour vous. »

Si Bernie Sanders n’a pas contesté cette victoire, il n’abandonne pas pour autant. Dans son discours faisant suite à ces résultats, le candidat a annoncé qu’il continuerait sa campagne jusqu’à la convention de Philadelphie. Rappelons que c’est lors de cette convention que le ou la candidat(e) à la Maison Blanche est formellement investie par le Parti. Elle se tiendra du 25 au 28 juillet.

Le soutien de Barack Obama

Quand le Président des États-Unis lui-même soutient un candidat, c’est généralement bon signe pour ce candidat… surtout quand ce Président dispose de 53% d’opinions favorables dans son pays. C’est en effet suite à cette victoire aux primaires du parti que Barack Obama a déclaré, dans une vidéo (ci-dessous), soutenir inconditionnellement Hillary Clinton.

« Des dizaines de millions d’Américains ont fait entendre leur voix. Aujourd’hui, je veux simplement ajouter la mienne » commence t-il par dire. « Je sais à quel point le travail [de Président] est difficile. C’est pourquoi je sais à quel point elle peut être bonne dans ce rôle. En fait, je ne pense pas qu’il y ait déjà eu quelqu’un autant qualifié pour le faire. » déclare t-il dans cette vidéo, avant de lister toutes les qualités qu’il estime être celles de la candidate.

« Je suis avec elle. Je suis à fond, et je suis pressé de partir faire campagne avec Hillary. » rajoute t-il, avant de féliciter malgré tout Bernie Sanders pour avoir fait une « superbe campagne ».

Ce soutien ne fait que confirmer la prééminence de la candidature d’Hillary Clinton au sein de son parti, confirmant encore davantage sa victoire sur Bernie Sanders. Il ne fait plus vraiment de doutes, dorénavant, que c’est Hillary Clinton qui représentera le Parti démocrate dans la dernière partie de la course à la Maison Blanche, face à Donald Trump.

[:]

Abonnez-vous à notre mag

Entrez votre adresse e-mail ici pour recevoir une notification de nos nouvelles publications.

Publicité

Les publicités ne servent qu'à financer l'hébergement de notre site internet, WIDE étant réalisé par des étudiants bénévoles.

Suivez-nous

Rejoignez WIDE sur Facebook et sur Twitter.